Loading...

Bienvenue au Rapport Environnemental Toyota Pour l’Amérique du Nord de 2017. Le rapport de cette année contient des informations sur notre stratégie environnementale et le bilan de notre action dans quatre domaines prioritaires – carbone, l'eau, les matériaux et la biodiversité – ainsi que les activités de sensibilisation connexes. Nous sommes convaincus qu'en concentrant nos efforts sur ces quatre domaines d'action prioritaires, nous aurons une incidence positive maximale sur nos activités, la société et la planète.

Nos domaines d’action prioritaires s'harmonisent avec le Défi environnemental 2050 de Toyota, six objectifs qui ne visent pas seulement à réduire au minimum les effets négatifs, ils s’attachent aussi à avoir une incidence nette positive sur l’environnement. Le Défi 2050 nous encourage à franchir une nouvelle étape dans notre réflexion et notre action pour la protection de l’environnement. Dans ce rapport, vous apprendrez comment le Défi 2050 oriente notre stratégie et nous pousse à bâtir un avenir meilleur, plus intelligent et plus durable.

Prenez par exemple nos trois nouvelles installations regroupées sous la bannière « One Toyota » (un seul Toyota) en Amérique du Nord : le complexe de notre siège social à Plano, au Texas; le centre de fabrication et d’ingénierie à Georgetown, au Kentucky; et le centre d’approvisionnement et de conception de prototypes à York, au Michigan. Nous visons la certification LEEDᴹᴰ Platine – la plus haute distinction – pour les trois sites. Pour atteindre cet objectif ambitieux, nos équipiers, ainsi que nos architectes, nos ingénieurs et nos entrepreneurs ont dû faire preuve d’innovation, hors du cadre des techniques de construction écologique traditionnelles afin de minimiser les impacts et d’optimiser les résultats positifs.

Au printemps 2017, les équipiers ont commencé à emménager dans les installations les plus évoluées sur le plan environnemental que nous ayons jamais construites. Les trois sites bénéficient d’un large éventail de caractéristiques de durabilité, parmi lesquelles des panneaux solaires, des systèmes de récupération des eaux pluviales, des matériaux durables et des zones d’habitat dédiées aux espèces indigènes et aux pollinisateurs. Ces sites ne se contentent pas de soutenir notre engagement en faveur de la durabilité environnementale dans nos domaines d’action prioritaires et le Défi 2050, ils le redéfinissent. Nous sommes tous unis par une même mission environnementale, et une même détermination sous la bannière « One Toyota » en Amérique du Nord.

Carbone
Un Portail sur l’avenir

Le « Project Portal » est un système pile à combustible à hydrogène à l’intention des camions lourds au port de Los Angeles. C’est un camion lourd parfaitement fonctionnel possédant la puissance et le couple nécessaires pour mener des opérations de factage portuaire, qui ne rejette que de la vapeur d’eau. Le « Project Portal » est une nouvelle étape dans les efforts déployés par Toyota en vue d’élargir l’application de la technologie des piles à combustible à « zéro émission » dans diverses industries.

Eau
Récupération des eaux pluviales :

Un système de récupération des eaux pluviales novateur a été installé au nouveau siège social, le complexe Toyota de Plano, au Texas. Quatre grosses citernes installées dans les garages des aires de stationnement permettront de recueillir plus de 41 millions de litres (plus de 11 millions de gallons) d’eau par année.

Matériaux
Recyclage maximum :

Le nouveau centre d’approvisionnement et de conception de prototypes de Toyota situé à York, au Michigan, est parvenu à recycler 92 % de tous ses déchets de construction. Qu’il s’agisse de béton ou de carton, tous les déchets ont été détournés des sites d’enfouissement et remis en état d’utilisation productive.

Biodiversité
Des nichoirs pour les oiseaux :

La fonderie bodine aluminum de toyota à troy, au missouri, a le plaisir d’accueillir le merlebleu de l’est sur son site. Ces petits oiseaux chanteurs sont très exigeants en ce qui concerne leurs sites de nidification. Les équipiers ont donc aidé l’oiseau emblème de l’état du missouri en fabriquant des nichoirs en bois de cèdre et en les installant sur 30 acres autour des installations.